L'Escoutay possède un petit bassin versant où l'infiltration est peu importante. Son alimentation est essentiellement due au ruissellement.

 

Ainsi, elle est rarement naviguable mais aussi elle connait des crues "éclaires". Il faut donc être prudent et naviguer en décrue, attendre la fin des pluies et le moment où elle redevient transparente.

 

Ses crues, parfois violentes, mobilisent beaucoup de matériaux du lit et des berges et emportent souvent des arbres : attention aux embâcles.

 

Cette rivière a été utilisée pour faire tourner des moulinages. Les vestiges sont représentés par une série de barrages qui peuvent rappeller très fortement et devenir des pièges mortels. De quoi redoubler de prudence !

Retour vers le passé

L'Escoutay par faible niveau, en attendant mieux...

Descente de l'Escoutay, en photos.

Descente de l'Escoutay en photos - avril et juin 2010
Photos Escoutay RB 2010 A.pdf
Document Adobe Acrobat 5.8 MB
Descente de l'Escoutay en photos - avril et juin 2011 - suite
Photos Escoutay RB 2010 B.pdf
Document Adobe Acrobat 4.8 MB

CRUE du 18 mai 2013

 

Suite aux précipitations un peu soutenues sur un sol déjà gorgé d'eau l'Escoutay a connu une belle crue le 18 mai. Elle est restée navigable du 19 au 22, ce qui est exceptionnel.

Depuis novembre 2012 la rivière a été navigable pendant 4 ou 5 périodes ce qui est aussi exceptionnel.

Descente le 11 octobre 2014